Sources

AL-AŠʿARĪ, Maqālāt al-Islāmiyyīn, éd. Ritter, Wiesbaden, 1963.

AL-ĞĀḤIẒ, Rasā’il al-Ğāḥiẓ, éd. A.M. Harun, Beyrouth, 1964-1979.

IBN AL-NADĪM, Fihrist, chapitre sur les muʿtazilites, éd. R. Tağaddud, Téhéran, 1971.

MĀNKDĪM ŠAŠDĪW (qui reprend ʿAbd al-Ğabbār), Šarḥ al-uṣūl al-ẖamsa, éd. ʿA. K. ʿUṯmān, Le Caire, 1965.

AL-MURTAḌĀ Aḥmad b. Yaḥyā, Kitāb Ṭabaqāt al-Muʿtazila, éd. S. Diwald-Wilzer, Die Klassen die Mu’taziliten, Beyrouth – Wiesbaden, 1961.

QĀḌĪ ʿABD AL-ĞABBĀR, Faḍl al-iʿtizāl wa ṭābaqāt al-Muʿtazila, éd. F. Sayyid, Tunis, 1974 (avec : le chapitre des Maqālāt al-Islāmiyyīn d’Abū l-Qāsim al-Balẖī sur les muʿtazilites et une partie du Kitāb Šarḥ al-ʿuyūn d’al-Ḥākim al-Ğušāmī).

Id., Al-Muġni fī abwāb al-tawḥīd wa l-ʿadl, Le Caire, 1960-5, 14 vol.

AL-ŠĀHRASTĀNĪ, Kitāb al-Milal wa l-niḥal, éd. D. Gimaret & G. Monnot, Shāhrastani, Livre des religions et des sectes, I, Peeters/Unesco, 1986.

AL-ZAMAḪŠARĪ, Minhağ al-Zamaẖšarī fī tafsīr al-Qur’ān wa bayān iʿğāzat, éd. M.S. Ğuwaynī, Le Caire, Dār al-Maʿārif, 1959.

Outils & Ouvrages généraux

Philosophie et théologie

ARKOUN Mohammed, La pensée arabe, Paris, PUF, 2010 (1ère éd. 1975).

DIAGNE Souleymane Bachir, Comment philosopher en islam ?, Paris, Philippe Rey, 2014.

CORBIN Henry, Histoire de la philosophie islamique, Paris, Folio, 1999.

JAMBET Christian, Qu’est-ce que la philosophie islamique ?, Paris, Folio, 2011.

LAOUST Henri, Les Schismes dans l’islam, Paris, Payot, 1965.

BENMAKHLOUF Ali, Pourquoi lire les philosophes arabes, Paris, Albin Michel, 2015

Histoire

BIANQUIS Thierry et alii (éd.), Les débuts du monde musulman (VIIe-Xe siècle) : de Muḥammad aux dynasties autonomes, Paris, PUF, 2012.

GARCIN Jean-Claude et alii (éd.), États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval (Xe-XVe siècle), Paris, PUF, 1999, 3 vol.

MICHEAU Françoise, Les débuts de l’Islam : jalons pour une nouvelle histoire, Paris, Téraèdre, 2012.

Articles de l’Encyclopédie de l’Islam (Paris, Brill, 3 éditions)

  • GIMARET D., s.v. « Tawḥīd » &  s.v. « Muʿtazila ».
  • ESS J. van, s.v. « al-Manzila Bayn al-Manzilatayn ».
  • NYBERG H., s.v. « Mu’tazila ».
  • RUDOLPH U., s.v. « al-Waʿd wa l-Waʿīd ».

Travaux spécialisés

En français

BALTY-GUESDON M.G., « Le Bayt al-Hikma de Bagdad », Arabica, juillet 1992, p. 131-150.

BOUAMRANE Cheikh & GARDET Louis, Le problème de la liberté humaine dans la pensée musulmane (solution muʿtazilite), Paris, Vrin, 1978.

BRUNSCHVIG R., « Mu’tazilisme et Ašʿarisme à Bagdad », Arabica, 1962, p. 345-356.

DECOBERT Christian, « L’autorité religieuse aux premiers siècles de l’islam », Archives de sciences sociales des religions, 125 (janvier-mars 2004), p. 23-44.

DECONCHY Jean-Pierre, Orthodoxie religieuse et sciences humaines, Paris – La Haye – Berlin – New York, Mouton et De Gruyter, 1980.

FERJANI Mohamed-Chérif, « Théologiens et pouvoir politique dans les sociétés musulmanes à l’époque classique : de l’inquisition mu’tazilite à l’inquisition ḥanbalite », dans F. Sanagustin (éd.), Les Intellectuels en Orient musulman, Le Caire, IFAO, 1998, p. 39-52.

GALLAND Henri, Essai sur les Motazélites : les Rationalistes de l’Islam, Genève, W. Kündig, 1906.

GARDET Louis et QANAWĀTĪ Ğūrğ Šihātat, Introduction à la théologie musulmane : essai de théologie comparée, Beyrouth, Dār al-ʿilm li l-malāyīn, 1967, 2 vol.

GILLIOT Claude, « La théologie musulmane en Asie centrale et au Khorasan », Arabica, 49 (avril 2002), p. 135-202.

GIMARET Daniel, Une lecture mu’tazilite du Coran. Le Tafsīr d’Abū ʿAlī al-Djubbā’ī (m. 303/915), Louvain – Paris, Peeters, 1995.

Id., Théories de l’acte humain en théologie musulmane, Paris – Louvain, J. Vrin – Peeters, 1980.

Id., La Doctrine d’al-Ashʿarī, Paris, Éditions du Cerf, 1990.

Id., « Sur quelques hypothèses anciennes de W. Montgomery Watt », Studia Islamica, 44 (1976), p. 5-23.

GUTAS Dimitri, Pensée grecque, culture arabe : Le mouvement de traduction gréco-arabe à Bagdad et la société abbasside primitive (IIe-IVe/VIIIe-Xe siècles), Paris, Aubier, 2005.

LAOUST Henri, « Le hanbalisme sous le califat de Bagdad », Revue des Études Islamiques, 27 (1959), p. 67-128.

NADIR Albert Nasri, Le système philosophique des Muʿtazila : premiers penseurs de l’islam, Beyrouth, Les Lettres Orientales, 1956.

PELLAT Charles, Le milieu basrien et la formation de Ğāḥiẓ, Paris, Maisonneuve, 1953.

SINACEUR Mohammed Allal (dir.), Penser avec Aristote, Toulouse, Editions Erès, 1991.

SOURDEL Dominique, « La politique religieuse des successeurs d’al-Mutawakkil », Studia Islamica, 13 (1960), p. 5-21.

Id., « La politique religieuse du calife abbasside d’al-Ma’mun », Revue des Études Islamiques, 1963, p. 27-48.

TAJOURI Mohamed, Les conceptions politiques chez les Mu’tazila, thèse dir. D. Sourdel, 1992.

VAN ESS Josef, « Une lecture à rebours de l’histoire du muʿtazilisme », Revue des Études Islamiques, 46, 2 & 47, 1 (1978-1979), n° hors-série 14.

Id., « L’autorité de tradition prophétique dans la théologie mu’tazilite », dans G. Makdisi (éd.), La notion d’autorité au Moyen Âge. Islam, Byzance, Occident, Paris, PUF, 1982, p. 211-225.

Id., « Un sermon du Mu’tazilite Murdar », Arabica, 30 (juin 1983), p. 111-124.

Id., « Ibn Kullâb et la Mihna », Arabica, 37 (juillet 1990), p. 173-233.

Id., Prémices de la théologie musulmane, Paris, Albin Michel, 2002.

En anglais

FRANK R.M., Beings and their attributes, the teaching of the Baṣrīan school of the Muʿtazila in the classical period, Albany, 1978.

HOURANI G.F., Islamic rationalism, the eithics of ʿAbd al-Jabbâr, Oxford, 1971.

HURVITZ Nimrod, « Mihna as Self-Defence », Studia Islamica, 92 (2001), p. 93-11.

Id., The Formation of Hanbalism : Piety into Power, Londres, Routledge, 2002.

MADELUNG Wilferd, « The Origins of the Controversy concerning the Creation of the Koran », dans J.M. Barral (éd.), Orientalia Hispanica sive studia F.M. Pareka octogenario dicata, vol. 1, Leyde, Brill, 1974, p. 504-525 (repris dans Religious and Sects in Medieval Islam, Londres, Variorum Reprints, 1985).

MARTIN Richard C., WOODWARD Mark, ATMAJA Dwi S., Defenders of Reason in Islam, Mu’tazilism from Medieval School to Modern Symbol, Oxford, Oneworld Publications, 1997.

MELCHERT Christopher, « Religious Policies of the Caliphs from al-Mutawakkil to al-Muqtadir, A.H. 232-295 / A.D. 847-908 », Islamic Law and Society, 3 (1996), p. 316-342.

Id., « The Adversaries of Aḥmad Ibn Ḥanbal », Arabica, 44 (avril 1997), p. 234-253.

MUFTI Ali, Muslim opposition to logic and theology in the light of the works of Jalal al-Din al-Suyuti (d. 911/1505), thèse, Université de Leiden, 2008, (en ligne).

NAWAS A.J., « The Miḥna of 218 H.D./833 A.D. Revisited : An Empirical Study », Journal of the American Oriental Society, 4, vol. 116 (oct.-dec. 1996), p. 698-708.

PETERS J.R.T.M., God’s created speech, a study in the speculative theology of the Muʿtazilî Qâḍî l-Quḍât Abû l-Ḥasan ʿAbd al-Jabbâr b. Aḥmad al-Hamadânî, Leyde, 1976.

STROUMSA Sarah, « The Beginnings of the Mu’tazila Reconsidered », Jerusalem Studies in Arabic and Islam, 13 (1990), p. 265-293.

VAN ESS Josef, « The Logical Structure of Islamic Theology », dans G.E. Von Grunebaum (éd.), Logic in Classical Islamic Culture, Wiesbaden, 1970, p. 21-50.

Id., « Political Ideas in Early Islamic Religous Thought », British Journal of Middle Eastern Studies, 2, vol. 28 (novembre 2001), p. 151-164.

En allemand 

HILDEBRANDT Thomas, Neo-Muʿtazilismus ? Intention und Kontext im modern arabischen Umgang mit dem rationalistischen Erbe des Islam, Leiden – Boston, Brill, 2007.

HORTEN M., « Die Modus-Theorie des Abû Hâshim », Zeitung der morgenländischen Gesellschaft, vol. LXIII, 1906, p. 303 et sq.

STEINER Heinrich, Die Mu’taziliten oder die Freidenker in Islam : Ein Beitrage Zur Allgemeiner Culturgeschichte, Whitefish, Kessinger Pub Co, 2009 (1e éd. Leipzig, 1865).

VAN ESS Josef, Theologie und Gesellschaft im 2. Und 3. Jahrundert Hidshra. Eine Geschichte des Religiösen Denkens im frühen Islam, Berlin, De Gruyter, 1991-1997, 6 tomes.